Théologie pour les curieux

Au temple Saint-Étienne, un lieu pour échanger librement sur les questions spirituelles, religieuses ou théologique.

La parole et les idées y sont totalement libres.

les samedis 1er et 15 octobre à 10h30, entrée libre.

Architecture sonore au temple

"Architecture sonore" est un groupe de designers sonores, d'enseignants et de musiciens venant d'Allemagne, de Suisse et de France. L'objectif du groupe réuni autour de Markus Buser et  Bruno Friedmann, est d'étudier l'interaction entre l'espace et le son autour de la question de savoir "si et comment les caractéristiques acoustiques d'un lieu peuvent dévoiler une signification musicale".

Installé à Motoco, c'est tout naturellement qu'Architecture sonore propose une expérimentation musicale au temple Saint-Étienne, dans la mesure où ce lieu emblématique de la vie culturelle mulhousienne, par ses dimensions, à la fois architecturales, spirituelles et  symbolique, se révèle lui-même être un véritable instrument de musique.

Architecture sonore fera résonner ses voutes et la musique se recomposera avec la pierre, le bois et le verre qui composent le temple mais aussi avec l'âme du lieu. À découvrir absolument.

Temple Saint-Étienne
Place de la Réunion, Mulhouse
Mardi 4 octobre, 19h30
Entrée libre, plateau



Une action verte

Dans le cadre de l'exposition des 40 ans du Conservatoire des Sites Alsaciens, au temple Saint-Étienne de Mulhouse, Daniel Daske, naturaliste, propose une visite conférence spécialement dédiée à la nouvelle action du CSA : l'acquisition d'une nouvelle parcelle dans la forêt des volcans de Wegscheid.

Cette visite conférence fera le point sur la richesse de cet espace dont les roches ont plus de 340 millions d'années et dont les boisements sont presque centenaires tout en abritant une biodiversité tout à fait remarquable. Elle sera aussi l'occasion de visiter plus en détail l'exposition.

Les mercredis 28 septembre et 5 octobre à 14h, entrée libre.

Possibilité d'acquérir sur place une "action verte" permettant l'acquisition par le CSA de cette parcelle.

Trésors d'Italie à l'Heure Musicale

Samedi 1er octobre 2016

L'Heure Musicale s'associe à l'Association Dante Alighieri qui fête ses 50 ans pour  proposer un concert italien avec l'Ensemble Odeon Orchestra et les chanteurs Alina Kohut et Akinobu Ono.


Orchestre de salon constitué de musiciens professionnels Odéon Orchestra propose, depuis mars 2012, des concerts, des animations lors de séminaires, de vernissages, de fêtes familiales ou de toute autre manifestation. Leur répertoire est riche et varié, comprenant 400 œuvres sortant des sentiers habituels et comprenant valses, tangos, musiques tziganes, musiques viennoises, etc. Jan & Nathalie Sosinski aux violons, Nathalie Kuntz au violoncelle, Louisa Behr à la contrebasse et Pascal Reber au piano (Odeon Orchestra) seront accompagnés de la mezzo-soprano Alina Kohut et du ténor Akinobu Ono. Ils interprèteront des œuvres célèbres de compositeurs italiens non moins célèbres : Vivaldi, Verdi, Pergolesi, Mascagni, Nino Rota et Vittorio Monti.
L'association « Dante Alighieri » fut fondée en 1889 à l’initiative d’un groupe d’intellectuels italiens menée par Giosué Carducci (1835-1907, enseignant, écrivain et prix Nobel de littérature). Comme indiqué à l’article 1 de ses statuts, elle se proposait de « promouvoir et diffuser la langue et la culture italiennes dans le monde ».
Les fondateurs lui donnèrent le nom de l’auteur de la Divine Comédie, Dante Alighieri (1265-1321), poète, écrivain et homme politique italien qui, le premier, prit conscience de la nécessité d’une langue unique pour l’Italie, une langue parlée et écrite. C’est à ce titre qu’il est considéré comme le père de la langue italienne.

Depuis ses origines l’activité de l’Association s’exerce dans l’enseignement de l’Italien dont des cours sont organisés tous les ans à Mulhouse, dans celui de la culture, par un cycle annuel de conférences,  des concerts et des voyages en Italie. Actuellement, existent dans le monde plus de 500 associations « Dante Alighieri » : en Europe (dont 29 en France), aux Amériques, en Asie, en Océanie et en Afrique. La « Dante Alighieri » de Mulhouse, quant à elle, a été fondée en 1966.  C’est donc cette année 2016 que nous célébrons son cinquantième anniversaire.

Le concert du samedi 1er octobre prochain au temple Saint-Étienne, place de la réunion à Mulhouse, en est l’un des moments forts, avec l’exposition « France-Italie, les journaux au temps de la Grande guerre » conçue par le journaliste Alberto Toscano et dont le vernissage se tiendra à la Bibliothèque centrale de Mulhouse le 18 novembre 2016.

Heures Musicales
Temple Saint-Étienne
à 17h
entrée libre plateau

Bandes de hautbois à l'Heure Musicale

Samedi 24 septembre 2016
Bandes de hautbois


Musique baroque et transcriptions sont au programme de ce concert proposé par deux bandes de hautbois (ensemble orchestral regroupant les instruments de la famille des anches doubles) : l’Ill aux Roseaux de Mulhouse et les Hautboys de M. de Rohan de Haguenau.  

Sous l'impulsion de Christophe le Divenah, professeur de hautbois à Haguenau, Saverne et Bischheim, ainsi que de Sébastien Giot, professeur au CRR de Strasbourg et hautbois solo de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Les Hautboys de M. de Rohan ont vu le jour en décembre 2004. Cet ensemble rassemble des élèves confirmés, des musiciens amateurs et musiciens professionnels : à ce jour, une cinquantaine de hautboïstes et bassonnistes ont joué au sein de cette formation d'excellence. Il y a 5 années, l'ensemble s'est renforcé en accueillant Joëlle Stussi, Michèle Goll, Christian Thoux et Etienne Béreau, professeurs au CRR de Strasbourg et à l'EMMD de Haguenau. Des passerelles indispensables entre le CRR de Strasbourg et les écoles de musique les plus importantes du département du Bas-Rhin ont été crées. De nombreuses vocations sont apparues grâce au travail sérieux et approfondi de ces remarquables pédagogues. Le groupe se donne pour ambition de promouvoir ces instruments à vent à travers un répertoire, explorant avec une curiosité gourmande, toutes les musiques de la Renaissance jusqu'au XXIe siècle. Il s'est déjà produit aux côtés d'autres ensembles tels que  des ensembles vocaux, l'ensemble de flûtes Bilitis de Strasbourg, la bande de hautbois L'Ill aux Roseaux de Mulhouse, l'école de danse Le Carré d'Art de Strasbourg, ou bien d'artistes tels que Jean-Luc Fillon et Fawzy Al-Aiedy.

Quinze ans après sa naissance, à l’initiative d’Yves Cautres et Frédéric Fuchs, l’Ill aux Roseaux est actuellement dirigée par Gaëlle Hornecker (professeur de hautbois au conservatoire de Mulhouse) et a plus de 150 concerts à son actif dans sa région, à l’étranger (Allemagne – Belgique) ainsi que lors de tournées régionales (Val de Loire – Auvergne – Var) et à l’Ile de la Réunion en 2008. Formé d’une douzaine de musiciens, élèves du conservatoire, amateurs et professionnels, il développe des projets ambitieux au travers de commandes d’œuvres à de jeunes compositeurs, d’enregistrements de CDs, d’organisation de master class avec des grands maîtres de l’instrument. Il propose tous les ans des concerts éducatifs aux écoles du département dans un objectif de développement de la musique active. Les élèves de maternelles et d’élémentaires peuvent découvrir toutes les familles d’instruments à travers la présentation de contes musicaux composés pour ces occasions.
Heures Musicales
Temple Saint-Étienne
à 17h
entrée libre plateau

Théologie pour les curieux 17 - 17 septembre 2016

 Jésus est à l'honneur avec trois parutions récentes qui mêlent l'historiographie, la spiritualité, le roman ou encore le journalisme.
C'est ainsi que Corrado Augias, journaliste et essayiste italien nous présente les dernières heures de la vie de Jésus comme une chronique judiciaire et journalistique. Imaginant des dialogues et des situations plausibles, il nous raconte l'actualité de manière extrêmement documentée et vivante.

C'est un Jésus très humain qui est présenté ici. L'on peut cependant regretter que les éditeurs aient utilisé le même tableau (Ecce Homo de Ciseri) que pour l'ouvrage de Armand Puig i Tarrech (cf. théologie pour les curieux 16)

Tallandier, Paris, septembre 2016 (ed. italienne 2015) 304 pp., 20€90.


Un Jésus très humain, c'est aussi le portrait qu'en fait le jésuite Bernard Sesboüé pour qui "si Jésus est Dieu, il fallait aussi qu'il soit vrai homme". C'est ainsi, d la vie quotidienne, les relations de Jésus avec les autres protagonistes des évangiles qui sont au centre de l'ouvrage et donnent la clé d'interprétation des paraboles ou encore des miracles.

Un ouvrage à la croisée de l'apologétique et du livre de spiritualité où l'homme Jésus se découvre dans sa fraternité avec chacun d'entre nous.

Salvator, Paris, septembre 2016, 202 pp. 19€50.





Une démarche similaire avec le Jésus de François Taillandier où le romancier, Grand prix du roman de l'Académie française avec Anielka nous emmène dans ses interrogations sur ce que l'on peut aujourd'hui savoir de l'homme et comment le récit de sa vie est parvenu jusqu'à nous.

Reprenant l'étymologie de termes grecs et en faisant l'histoire, l'auteur est à la fois critique envers une compréhension traditionnelle et ce que l'on peut encore en retenir pour notre temps. Dommage que l'aspect apparemment critique ne se fait qu'en référence avec la lecture pieusement catholique et ne fasse aucun cas des lectures protestantes qui depuis des siècles cherche à redonner la signification des termes grecs.

Perrin, Paris, août 2016, 240 pp., 17€




La laïcité est sans doute notre héritage commun, le ciment, pour ne pas dire la religiosité traditionnelle de la France. Elle est pourtant sans cesse à remettre sur le métier.
C'est notamment à l'école qu'elle se joue. Dans la relation entre les professeurs, les élèves et les parents. Qu'il s'agisse des contenus ou des manifestations d'appartenances religieuse, la laïcité doit être expliquée et appliquée sereinement.
Ou plutôt de manière "apaisée", c'est l'objet de cet ouvrage dirigé par Jean Baubérot dans une démarche interdisciplinaire. Sur la base d'expériences et d'analyses, à la fois sociologiques et pratiques, il s'agit bel et bien d'un manuel à l'usage de tous les usagers de l'école.

La Découverte, Paris, 238 p., 12€

La réédition en poche de l'ouvrage majeur d'Abdelwahab Meddeb, initiateur de l'émission Cultures d'Islam sur France Culture, disparu en 2014.

Déjà en 2009, il faisait le constat que "L'islam est malade" mais il faisait le pari qu'il avait la capacité de renouer le fil de l'histoire civilisatrice. Et que l'islam peut trouver sa place dans nos sociétés européennes sécularisées à la condition qu'il renonce clairement à toute référence à la sharî'a.

Nos sociétés sont démocratiques et fondées sur une forme d'élaboration de la loi hors de toute référence religieuse. Et les musulmans doivent être capables d'accepter cette forme de vie en société.

Le Seuil, Paris, Points, Essais, 2018 p., 7.80€

Récital de piano de Dominika Szlezynger

Ce dimanche 18 septembre à 17h, la pianiste italienne Dominika Szlezynger viendra enchanter le public du temple Saint-Étienne avec un récital dédié à Dominico Scarlatti et Frédéric Chopin. 

Les sonates de Scarlatti (1685-1757) ont connu un succès extraordinaire dans toute l'Europe et font partie d'une œuvre foisonnante, plus de cinq cent pièces pour clavier et elles ont permis à Scarlatti d'être l'un des plus grands compositeurs de son temps. Une œuvre qu'il importe cependant de redécouvrir aujourd'hui tandis que l'on ne présente plus Frédéric Chopin (1810-1849). Le grand maître du piano romantique répondant ainsi au compositeur baroque. 

Temple Saint-Étienne
Dimanche 18 septembre, 17h
Entrée libre, plateau

Née en 1981,  Dominika Szlezynger débute sa carrière de concertiste à douze ans et donne son premier concert avec orchestre sous la direction de Stanislao Krawczynski à la Philarmonie de Cracovie.